MALGRÉ LA CRISE … FIDÉLITÉ SANS FIN!

On pense parfois que la vie religieuse actuelle n’a pas de solution et qu’elle va progressivement disparaître. La crise dont elle souffre est très profonde. Il vieillit et n’a pas de relais solides

  • Quand on se regarde la vie religieuse on découvre de nombreux défauts et problèmes, un manque d’engagement sérieux, de nombreuses infidélités… Nous sommes dans une situation similaire à celle du peuple d’Israël, infidèle à Dieu.
  • Mais que se passe-t-il lorsque nous regardons Dieu, le Dieu fidèle ? Bien que nous nous éloignions de Dieu, Dieu ne s’éloignera jamais de nous. Notre Dieu est fidèle, malgré nos infidélités (Jérémie, 31, 1-7).

Le prophète Jérémie a eu une expérience extraordinaire de la fidélité de Dieu à son peuple :

Je serai le Dieu de toutes les familles d’Israël, et elles seront mon peuple. Ainsi parle le Seigneur : Il a trouvé grâce dans le désert. Israël est en route vers Celui qui le fait reposer. Je t’aime d’un amour éternel, aussi je te garde ma fidélité.

Jérémie, 31

L’Évangile d’aujourd’hui nous présente l’épisode de la femme cananéenne (Mt 15, 21-28).

  • Elle criait derrière Jésus.
  • Jésus ne lui a pas répondu.
  • Mais elle n’a pas renoncé à sa pétition en faveur de sa fille, possédée par un mauvais esprit.
  • Finalement, Jésus, fidèle à son amour, l’écouta et guérit sa fille.

Parfois, il semble que la vie religieuse est possédée par un mauvais esprit.

  • Et notre réaction est de critiquer la situation et de regretter notre incapacité à résoudre le problème.
  • Mais ce n’est pas la solution.

Courons après Jésus, comme la femme cananéenne, et demandons-lui avec insistance de chasser nos démons. Seul Jésus peut nous libérer de nos démons intérieurs. Nous devons insister sur notre prière.

Vous, sœurs et frères de la vie religieuse, vous connaissez très bien les maux de votre Congrégations. Ne perdez pas la paix ! Demandez à Jésus de vous guérir. Jésus vous répondra comme Yahvé au prophète Jérémie :

Je serai le Dieu de la Vie Religieuse, de vos Congrégations, et tu seras ma société. Ainsi parle le Seigneur : Vous avez trouvé grâce dans votre désert. Vos Communautés sont en route vers Celui qui le fait reposer. Je l’aime d’un amour éternel, aussi je lui garde ma fidélité.

Esta entrada fue publicada en Textes en français, Vida consagrada, Vida Religiosa. Guarda el enlace permanente.

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.